A propos de l'auteur

Sandrine WEBER

Sandrine a travaillé dans la partie expertise comptable du groupe Deloitte, puis dans le service comptabilité d'un grand groupe international de la distribution. Investisseuse en immobilier ayant suivi de nombreux séminaires et formations dans ce domaine. Doublée d'une volonté incroyable de transmettre son savoir aux autres et d'éduquer financièrement ses clients.

Répandez le savoir :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est-ce qu’une action ? Avant de chercher à savoir pourquoi il est important de réaliser une analyse fondamentale, il me semble essentiel pour débuter en bourse de comprendre la définition du mot action, puis de comprendre ce qu’est une action et ce qu’être actionnaire d’une entreprise signifie. Finalement pour aller plus loin, il est intéressant de comprendre les avantages et inconvénients d’être actionnaire d’une entreprise.

Définition : qu’est-ce qu’une action ?

Qu’est-ce donc qu’une action ? La définition du mot action est simple : une action c’est une part de la propriété d’une entreprise. Selon le nombre d’actions que vous possédez vous êtes propriétaire d’un certain pourcentage de l’entreprise. Les détenteurs d’actions sont appelés des actionnaires.

Exemple :

La société XYZ est une entreprise spécialisée dans les matériaux de construction. Son capital est divisé en 1 000 actions, c’est-à-dire que la propriété de l’entreprise est divisée en 1 000 parts. Vous détenez 400 actions de l’entreprise, Mr Durand détient 250 actions, Mme Dupond est propriétaire de 300 actions et Mme Giraud en détient 50.

qu'est-ce qu'une action définition action débuter en bourse actionnaire avantages et inconvénients

Vous êtes donc actionnaire de 40 % de l’entreprise, Mr Durand de 25%, Mme Dupond de 30% et Mme Giraud détient 5% de l’entreprise.

N.B. : Pour que vous puissiez commencer à vous familiariser avec le vocabulaire j’emploierai tout au long de l’article plusieurs termes qui veulent dire exactement la même chose. Ces termes sont :

Propriétaire d’une part de l’entreprise

=

Détenteur d’actions de l’entreprise

=

Actionnaire de l’entreprise

Comment est déterminé le nombre d’actions (de parts) et leur valeur au moment de la création de l’entreprise ?

Pour créer une entreprise chaque fondateur doit faire un apport en capital provenant de ses fonds propres à celle-ci. C’est comme pour faire un gâteau : pour le créer il faut « apporter » à la recette un certain nombre d’ingrédients. Ici, les ingrédients sont le capital et le gâteau c’est la société.

L’apport en capital

Les fondateurs ont le choix entre deux types d’apport :

  • Un apport en numéraire : c’est-à-dire qu’il donne une certaine somme d’argent à la société.
  • Un apport en nature : c’est-à-dire qu’il donne du matériel comme des machines ou des ordinateurs par-exemple. Il peut aussi donner la propriété d’un bâtiment comme un local par-exemple. La valeur de chaque apport en nature devra être évaluée avec précision.

La somme de ces apports constitue le capital de départ de l’entreprise.

Ce capital est ensuite fractionné en un nombre d’actions d’une certaine valeur sur décision des fondateurs. Chaque fondateur reçoit un nombre d’actions proportionnelles au montant qu’il a apporté à l’entreprise.

Exemple :

Prenons un exemple ce sera plus parlant ! Poursuivons avec la société XYZ :

A la création de l’entreprise chacun des 4 fondateurs a fait un apport :

  • Vous avez effectué un virement de 3 000€ et vous avez apporté une machine à mortier qui a été évalué à 1 000€. Vous avez donc fait un apport en capital de 4 000€ à la société.
  • Mr Durand a fait un virement de 2 500€ à l’entreprise. Il a donc fait un apport en capital de 2 500€.
  • Mme Dupond a fait un virement de 3 000€ à l’entreprise. Son apport en capital est de 3 000€
  • Mme Giraud a apporté un ordinateur qui a été évalué à 500€. Son apport en capital est de 500€

En additionnant la totalité des apports on obtient le montant du capital de départ de l’entreprise, à savoir :

FondateurMontant de l’apport
Vous4 000 €
Mr Durand2 500 €
Mme Dupond3 000 €
Mme Giraud500 €
Total10 000 €

Le capital de départ de l’entreprise XYZ est de 10 000€.

Le fractionnement du capital en actions

Les fondateurs décident de fractionner ce capital de 10 000€ en 1 000 actions d’une valeur de 10€ chacune. Pour rappel, la définition du mot action est la suivante : une action est une part du capital de l’entreprise.

Pour connaitre le nombre d’actions que chacun des actionnaires détient il nous suffit de diviser le montant de leur apport respectif par la valeur d’une action (10€) :

  • Vous : 4 000€ d’apport / 10€ = 400 actions. Vous êtes propriétaire de 400 actions de l’entreprise.
  • Mr Durand : 2 500€ d’apport / 10€ = 250 actions. Il est propriétaire de 250 actions.
  • Mme Dupond : 3 000€ d’apport / 10€ = 300 actions. Elle est propriétaire de 300 actions.
  • Mme Giraud : 500€ d’apport / 10€ = 50 actions. Elle est propriétaire de 50 actions.

Ce qui nous donne :

FondateurNombre d’actions détenues
Vous400
Mr Durand250
Mme Dupond300
Mme Giraud50
Total1 000

En multipliant le montant total des actions par la valeur d’une action on obtient le montant du capital de départ de la société XYZ :

Total des actions : 1 000
x
Valeur d’une action : 10€
=
Montant du capital de départ : 10 000€

Nb : Le nombre d’actions peut augmenter ou diminuer au cours de la durée de vie de l’entreprise.

Où peut-on acheter les actions d’une entreprise ?

Il y a deux façons principales de devenir actionnaire d’une entreprise :

  • Acheter les actions sur les marchés boursiers pour les entreprises dont les actions sont cotées en bourse. C’est la méthode la plus courante.
  • Pour les entreprises non cotées en bourse l’achat d’actions se fait en négociant le prix directement avec l’actionnaire qui souhaite vendre ses actions. Dans ce cas c’est comme si vous achetiez un appartement : vous négociez directement le prix et les conditions d’achat avec le propriétaire de l’appartement.

Devenir actionnaire : quels sont les avantages et inconvénients ?

Comme je vous l’ai expliqué dans l’introduction, dès lors que vous êtes actionnaire d’une entreprise vous êtes propriétaire d’une partie de cette entreprise.

Être propriétaire a certains avantages mais aussi quelques inconvénients, voyons tout cela ensemble :

Débuter en bourse : comprendre les avantages d’être actionnaire

Voici une liste non exhaustive de ce que sont les avantages d’être actionnaire d’une entreprise :

  • Si l’entreprise réalise des profits elle peut décider d’en reverser une partie à ses actionnaires. On dit alors que l’entreprise verse un dividende.
  • L’actionnaire peut participer aux assemblées générales annuelles et prendre part aux décisions en votant. Son pouvoir de décision dépend de la part de capital qu’il détient. Si l’actionnaire détient 30% de l’entreprise il aura plus de pouvoir que s’il n’en détient qu’1%. On dit qu’il exerce son droit de vote.
  • Si la valeur de l’entreprise augmente et que l’actionnaire décide de vendre tout ou partie de ses actions il encaissera une plus-value. Exemple : la société XYZ réalise de bons profits ces dernières années. La valeur de l’entreprise augmente à tel point qu’une action vaut désormais 35€. Vous décidez de vendre vos 400 actions.

Valeur de l’action aujourd’hui : 35€

Valeur de l’action à la création de l’entreprise : 10€

=

Votre gain par action : 25€

Vous avez donc gagné : 25€ x 400 actions => 10 000€

En d’autres termes, vous avez réalisé une plus-value de 10 000€

Débuter en bourse : comprendre les inconvénients d’être actionnaire

Voici une liste non exhaustive de ce que sont les inconvénients d’être actionnaire d’une entreprise :

  • Si l’entreprise fait faillite elle utilisera l’argent qui lui reste pour payer en priorité les salaires de ses salariées, les impôts qu’elle doit à l’état, ses fournisseurs, et pour rembourser ses crédits par-exemple aux banques. Seulement après avoir payé toutes ces dettes et s’il lui reste encore de l’argent, l’entreprise remboursera les actionnaires avec le reste disponible. Ce qui veut dire qu’en cas de faillite de l’entreprise XYZ, en tant qu’actionnaire, vous pouvez potentiellement perdre vos 4 000€ d’apport.
  • Si la valeur de l’entreprise diminue et que l’actionnaire décide de vendre tout ou partie de ses actions il fera une moins-value. Exemple : la société XYZ réalise de grosses pertes ces dernières années. La valeur de l’entreprise diminue à tel point qu’une action vaut désormais 4€. Vous décidez de vendre vos 400 actions.

Valeur de l’action aujourd’hui : 4€

Valeur de l’action à la création de l’entreprise : 10€

=

Votre perte par action : 6€

Vous avez donc perdu : 6€ x 400 actions => 2 400€

En d’autres termes, vous avez réalisé une moins value de 2 400€

Conclusion pour bien débuter en bourse

Maintenant que nous avons donné la définition du mot action répondu à la question qu’est-ce qu’une action, vous savez qu’une action n’est rien d’autre qu’une part de la propriété d’une entreprise. Et que plus vous possédez d’actions de la même entreprise, plus vous êtes propriétaire de cette entreprise.

Il est donc logique et important de s’intéresser à l’activité de l’entreprise et à son état de santé avant de décider d’en devenir propriétaire en acheter une ou plusieurs actions de celle-ci.

Voilà un livre pour bien débuter en bourse sur Peter Lynch.

Un article pour vous faire rêver mais plus difficile à comprendre :

Les actions Baggers en référence à Peter Lynch.


Répandez le savoir :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bourse, Maîtres de l'investissement

JOHN NEFF : UN INVESTISSEUR ANTI-CONFORMISTE

Répandez le savoir :    Tweet       Dans cet article, vous découvrirez la philosophie d’investissement de John Neff, ses règles d’or, les leçons à en tirer et son héritage. ... lire la suite

Bourse, Etudes de cas

ANALYSE FONDAMENTALE : ETUDE DE CAS D’ADMIRAL GROUP PLC

Répandez le savoir :    Tweet       A travers l’exemple de l’analyse fondamental d’Admiral Group, l’objectif de cet article est de poser un cadre pour l’analyse fondamentale d’un assureur ... lire la suite

A propos de l'auteur

Sandrine WEBER

Sandrine a travaillé dans la partie expertise comptable du groupe Deloitte, puis dans le service comptabilité d'un grand groupe international de la distribution. Investisseuse en immobilier ayant suivi de nombreux séminaires et formations dans ce domaine. Doublée d'une volonté incroyable de transmettre son savoir aux autres et d'éduquer financièrement ses clients.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >
    %d blogueurs aiment cette page :