A propos de l'auteur

Felix BRUNOTTE, CFA, FRM

Six années d'expériences professionnelles sur les marchés financiers, dans une salle de marché en tant qu'assistant vendeur, puis en tant qu'analyste financier/gérant de portefeuille junior dans un fonds d'investissement de plus de 150 million d'euros, et finalement analyste financier dans une entreprise indépendante de recherche action européenne. Félix a été récompensé à quatre reprises par les Starmine Awards de Thomson Reuters/Refinitiv. En outre, il était classé n°1 sur 12 entreprises sur 25 suivis et n° 1, 2 ou 3 sur 18 entreprises sur 25 suivis au 16 décembre 2019, sur une période de un an et sur une vingtaine d'analystes en moyenne.

Répandez le savoir :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’objectif de cet article est d’éveiller votre intérêt pour les actions Baggers. La recherche d’un Bagger, une action qui décuple ou centuple votre investissement sur une période plus ou moins longue, est une vraie chasse au trésor. Je vous donnerai les ingrédients clés d’une action Bagger puis nous terminerons sur les règles d’investissement lorsque l’on vise les actions Bagger.

les actions baggers

LA LEGENDE DE BAGGER VANCE !

Pour ceux qui n’ont pas déjà vu le film « La légende de Bagger Vance », voici un rapide résumé avec un spoiler :

Enfant prodige de Savannah, champion de golf aussi phénoménal que précoce, et fiancé de la ravissante et richissime Adèle Invergordon, Rannulph Junuh n’échappe pourtant pas à la conscription. Envoyé sur le front européen du premier conflit mondial, il revient détruit. De son côté, le père d’Adèle, ruiné, se suicide, laissant cette dernière criblée de dettes. Acculée par ses créanciers, Adèle trouve l’idée d’organiser un tournoi pour remplir les caisses et faire renaître Savannah de ses cendres. Elle propose à deux grands champions de golf et à Junuh de participer. Mais ce dernier ne veut pas en entendre parler. Il est certain d’avoir perdu le secret du « swing authentique » qui avait fait sa réputation de champion.

En pleine nuit, venant de nulle part, débarque Bagger Vance, qui se propose contre cinq dollars et une paire de chaussures, de devenir le caddie de Junuh… Ce dernier accepte d’investir ces cinq dollars dans ce personnage intriguant. Sans dévoiler toute l’intrigue, Bagger Vance aide Junuh à se retrouver, à retrouver son swing et à gagner le tournoi, permettant à Junuh de remporter le prix de 10 000$ ! Junuh multiplie ainsi par 2 000 fois sa mise initiale. On peut dire qu’il a réalisé le rêve de tout investisseur, à savoir un 2 000-bagger !

QU’EST-CE QU’UNE ACTION BAGGER ?

C’est Peter Lynch dans son livre « One Up on Wall Street », traduit en français sous l’intitulé « Et si vous en saviez assez pour gagner en Bourse » qui a introduit et répandu le terme Bagger.

Dans le jargon de Wall Street un « 10-Bagger » est une valeur qui rapporte dix fois sa mise. Un « 100-Bagger » rapporte cent fois l’investissement initial. Il me semble que ce mot a été emprunté au baseball, où on n’excède pas le « 4-Bagger » ou « home run ». Dans l’investissement en action, un 4-Bagger c’est bien, mais si vous avez déjà eu un 10-Bagger dans votre portefeuille, vous savez combien c’est excitant !

Attention, tout de même, les 10-Bagger et plus ne sont pas monnaie courante.

UN EXEMPLE D’ACTION BAGGER : FASTENAL

Donnons un exemple, celui de Fastenal, une société cotée sur le NASDAQ, que j’affectionne énormément. Il s’agit d’une entreprise de distribution de gros de système d’attaches (vis, boulons, écrous, etc…) dans les secteurs de l’industrie et de la construction. L’entreprise possède environ 3 200 magasins. Elle a été créée en 1967.

Eh bien voilà le résultat, si vous aviez eu la bonne idée d’investir en 1994 :

Le 3 janvier 1994 l’action valait 0.97$, le 28 juillet 2020 l’action vaut 45.37$ soit 27 ans plus tard. En 27 ans, vous auriez donc fait un 47 fois (hors dividendes réinvestis). Ce qui veut dire que si vous aviez investi 1 000$ le 3 janvier 1994, vous auriez 67 537€ le 28 juillet 2020. Soit une performance dividendes réinvestis de plus de 17% par an. C’est une belle démonstration de la magie des intérêts composés, vous ne trouvez pas ?!

Et voilà le résultat si vous aviez eu la bonne idée d’investir en 1987 :

Si vous aviez acheté en août 1987 lors de l’IPO (introduction en bourse) l’action à 0,09375$ (ajusté pour les splits), étant donné qu’elle cote 45,37$ le 28 juillet 2020, vous auriez réalisé un Bagger de 483 fois (45,37$ / 0,09375$) ! Et je ne vous parle même pas dans ce cas des dividendes réinvestis !

LA CHECKLIST D’UNE ACTION BAGGER

Selon moi, il existe des ingrédients clés pour qu’une entreprise devienne un Bagger. Prenons l’exemple de Fastenal une fois encore :

1. Une technologie nouvelle

Fastenal a commencé sa success story en proposant des distributeurs d’attaches (vis, boulons, écrous, etc…). En 1967, date de la création de l’entreprise, les distributeurs étaient une technologie nouvelle. Puis avec l’ère du développement de l’informatique, la gestion des stocks est devenue la nouvelle technologie qui a conduit au développement si rapide de Fastenal.

2. Une mégatendance

L’entreprise a surfé sur une mégatendance : le transfert de la production en Asie et le développement d’un réseau de distribution Just-in-time sophistiqué pour les systèmes d’attaches.

3. Un marché potentiel exceptionnel et en forte croissance

Le marché potentiel de Fastenal avait une taille exceptionnelle et de très bonnes perspectives car il était en croissance année après année.

4. Un ou plusieurs avantages concurrentiels durables

Fastenal possède un vaste réseau de distribution.

L’entreprise à de nombreux clients. Leur nombre important fait que leur pouvoir de négociation est faible.

Enfin, il est difficile et onéreux (en temps et en argent) de changer de fournisseur pour les clients. En effet, il existe des processus notamment de contrôle qualité au sein de chaque entreprise qui font qu’à chaque changement de fournisseur, l’ensemble des processus de la chaîne de fabrication doit être revu.

Pour conclure, Fastenal a trois avantages concurrentiels durables.

5. Une intervention gouvernementale

Il n’y a certes pas eu d’intervention gouvernementale en faveur de Fastenal, mais cela n’a pas empêché l’entreprise Fastenal d’être faste (sans jeu de mot).

6. Un management avec une vision

Le management (PDG et cadres dirigeants) de Fastenal avait une vision sur le long-terme pour donner la direction à la stratégie de développement de l’entreprise.

7. Le management est actionnaire dans l’entreprise

Le fondateur de Fastenal était toujours actionnaire de l’entreprise après son introduction en bourse.

Le PDG actuel de Fastenal reçoit une part non négligeable de son salaire sous forme d’actions. Ses intérêts convergent donc avec ceux des actionnaires.

8. Un business model à structure de capitaux allégés

Les produits vendus ne sont pas confectionnés par Fastenal. Celle-ci a donc un business model à structure en capitaux allégés avec la capacité de croître à moindre coût. Ce qui signifie que le montant des investissements requis pour croître sont faibles.

9. Des splits réguliers pour que l’action reste liquide

Il y a eu de nombreux splits[i] permettant à l’entreprise de générer un attrait continue et donc de maintenir la liquidité des échanges boursiers.

10. Des rachats d’actions

Il y une véritable histoire de rachats d’actions dans l’histoire boursière de Fastenal.

LES 3 REGLES D’INVESTISSEMENT LORSQUE L’ON VISE LES ACTIONS BAGGER

Règle 1 : viser petit plutôt que gros

En termes de capitalisation boursière, une petite entreprise a plus de chances de devenir une 10-bagger, c’est-à-dire que son cours de bourse ajusté pour les split soit multiplié par 10. Prenons l’exemple des FAANG, qui est la dénomination des mastodontes de la tech américaine. FAANG est en effet l’acronyme de Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google. Au 28/07/2020, les capitalisations boursières des FAANG étaient les suivantes :

  • Facebook de 560 milliards €
  • Amazon de 1 277 milliards €
  • Apple de 1 380 milliards €
  • Netflix de 184 milliards €
  • Alphabet aka Google de 876 milliards €.

Si je devais parier ma chemise sur la performance boursière comparative entre chacune de ces cinq entreprises et Fastenal (22 milliards € de capitalisation boursière) sur une période de 30 ans, je parierai certainement sur Fastenal. En effet, selon moi Fastenal a plus de chance de devenir un multiple Bagger que ces entreprises qui sont déjà beaucoup trop imposantes. D’un autre côté, on peut éventuellement considérer que Fastenal est déjà un gros acteur dans son secteur et qu’une autre entreprise plus petite en termes de capitalisation boursière, par exemple Bossard Holding (qui a une capitalisation boursière de l’ordre d’un milliard d’euros) aura encore plus de chance de devenir un multiple Bagger que Fastenal et que les FAANG.

Règle 2 : être très diversifié

Lorsque l’on cherche à gagner en bourse sur le long terme en investissant dans des potentiels Baggers, il faut absolument être plus diversifié (secteur, industries, pays, taille de l’entreprise, etc…) que lorsque l’on investit uniquement sur la qualité. Notez toutefois que l’investissement dans la qualité à un prix raisonnable offre également la possibilité de trouver des Baggers intéressants, et surtout régulièrement, tout en évitant le risque de faillite des entreprises. Mais la plupart du temps, les hyper-Baggers (investissement initial multiplié par 10 fois ou plus) sont absents de notre méthode la Qualité A un Prix Raisonnable car on n’investit pas dans de trop petites capitalisations boursières[ii]  (c’est-à-dire inférieure à 200 millions €) qui sont pourtant le vivier des hyper-Baggers car le risque de défaillance d’une petite entreprise est plus important.

Règle 3 : laisser courir les gains

La règle la plus importante est sûrement celle-ci : plus vous attendrez, plus les intérêts composés feront leur œuvre. En d’autres termes, plus vous resterez longtemps investit, plus le capital s’appréciera dans le temps.

Un horizon de 20 à 30 ans pour l’investissement dans les Baggers me semble le plus adéquat. 

La plupart des néophytes et bon nombre d’investisseurs institutionnels ne savent pas laisser courir leurs gains. En effet, ils vendent beaucoup trop tôt leurs actions et loupent la hausse vertigineuse des Baggers.

Exemple, imaginez que vous ayez vendu Fastenal après un gain de 50% au bout d’un an en 1995 (au hasard). Et bien la performance totale de votre portefeuille serait vraiment inférieure à celle que vous auriez en laissant les actions s’apprécier, puisque pour rappel :

  • Vous auriez obtenu 6 000$ le 28 juillet 2020 environ, si vous aviez investi 1 000$ sur Fastenal en janvier 1994, revendu vos actions trop tôt, à savoir en 1995, avec une plus-value de 50% et réinvesti sur le S&P500 depuis 1995 jusqu’au 28 juillet 2020.
  • En revanche, en conservant vos actions Fastenal du 3 janvier 1994 au 28 juillet 2020, votre capital serait de 67 537$ pour un investissement de départ de 1 000$.

CONCLUSION

La checklist d’une action Bagger :

  1. Une technologie nouvelle :
  2. Une mégatendance
  3. Un marché potentiel exceptionnel et en forte croissance
  4. Un avantage concurrentiel durable
  5. Une action gouvernementale
  6. Un management avec une vision
  7. Le management est actionnaire dans l’entreprise
  8. Un business model asset light scalable
  9. Des stock split réguliers pour que l’action reste liquide
  10. Des rachats d’actions

Les 3 règles d’investissement :

  1. Viser petit plutôt que gros
  2. Être très diversifié
  3. Laisser courir les gains

Dans l’article précédent nous avions évoqué la mort du DCF.


[i] Un split c’est un fractionnement d’actions. Exemple : vous avez 1 action à 5 000€ et l’entreprise décide de faire un split 100 to 1 : vous obtenez 100 nouvelles actions d’une valeur de 50 €, ce qui est exactement la même chose.

[ii] La capitalisation boursière est la valorisation au prix de marché de l’ensemble des actions en circulation d’une société cotée en bourse. Capitalisation boursière d’une entreprise = cours de bourse x nombre d’actions en circulation de l’entreprise.


Répandez le savoir :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bourse, Maîtres de l'investissement

JOHN NEFF : UN INVESTISSEUR ANTI-CONFORMISTE

Répandez le savoir :    Tweet       Dans cet article, vous découvrirez la philosophie d’investissement de John Neff, ses règles d’or, les leçons à en tirer et son héritage. ... lire la suite

Bourse, Etudes de cas

ANALYSE FONDAMENTALE : ETUDE DE CAS D’ADMIRAL GROUP PLC

Répandez le savoir :    Tweet       A travers l’exemple de l’analyse fondamental d’Admiral Group, l’objectif de cet article est de poser un cadre pour l’analyse fondamentale d’un assureur ... lire la suite

A propos de l'auteur

Felix BRUNOTTE, CFA, FRM

Six années d'expériences professionnelles sur les marchés financiers, dans une salle de marché en tant qu'assistant vendeur, puis en tant qu'analyste financier/gérant de portefeuille junior dans un fonds d'investissement de plus de 150 million d'euros, et finalement analyste financier dans une entreprise indépendante de recherche action européenne. Félix a été récompensé à quatre reprises par les Starmine Awards de Thomson Reuters/Refinitiv. En outre, il était classé n°1 sur 12 entreprises sur 25 suivis et n° 1, 2 ou 3 sur 18 entreprises sur 25 suivis au 16 décembre 2019, sur une période de un an et sur une vingtaine d'analystes en moyenne.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >
    %d blogueurs aiment cette page :