Bourse
Texte

Le marché est irrationnel dans sa globalité

Leçon 6 Module 5

4ème clé : le marché n'est pas efficient il est irrationnel

Imaginez maintenant que toutes les personnes qui veulent investir en bourse se réunissent en un seul et même endroit, appelé marché boursier, pour acheter et vendre des actions. Parmi ces personnes il y en a qui achètent des actions sur la base de prédictions du futur, d’autres qui achètent massivement quand les prix des actions montent et revendent tout aussi massivement dès que les prix baissent. Vous en avez d’autres qui sont accrochés à leurs actions perdantes comme une souris à son fromage et qui ne les revendraient pour rien au monde car ils sont convaincus que les prix peuvent encore monter. En parallèle, vous avez certaines personnes qui vendent assez rapidement les actions dont le prix à monter pour sécuriser leurs gains. Vous trouvez aussi dans le lot, des personnes qui sont convaincus du gros potentiel de certaines valeurs et qui ne se fient qu’aux informations qui valident leurs convictions et n’attachent aucune importance aux informations qui les contredisent.

Et si je vous dis maintenant que toutes ces personnes sont les acteurs du marché boursier. Et donc qu’elles contribuent toutes ensemble à la montée et à la baisse quotidienne des prix des actions.

Valeur de marché vs valeur intrinsèque

Maintenant que vous détenez toutes ces informations, pensez-vous réellement que les prix des actions sont fixés quotidiennement de façon rationnelle et qu’ils représentent la réalité économique d’une entreprise ? La réponse est bien évidemment non ! Les cours de bourse sont décorrélés de la réalité.

Robert G. Hagstrom nous révèle d’ailleurs : « Une grande partie de ce qui oriente les décisions des gens dans le domaine des achats boursiers peut être expliquée par les principes de base du comportement humain. Et, étant donné que le marché représente la décision collective prise par tous les acheteurs, il n’est pas exagéré de dire que le marché est totalement poussé et tiré par des forces psychologiques. Si les prix augmentent nous supposons que quelque chose de positif est arrivé. Si le prix commence à chuter, nous supposons que quelque chose de mauvais s’est passé et agissons en conséquence. Quand mille ou un million d’individus font des erreurs d’appréciation, leur impact collectif consiste à pousser le marché dans une direction destructrice. Alors, la tentation de suivre la foule devient si forte que l’erreur d’appréciation se nourrit d’elle-même. »

En d’autres termes, ce que l’auteur veut nous faire comprendre, et je vous invite à être attentif parce que c’est une notion clé, c’est que le comportement et la façon de penser de chaque individu influence les prix des actions à court terme.

Exemple

On va tout de suite vous donner un exemple un peu caricatural de la façon dont le marché peut parfois se comporter pour que vous compreniez bien le message de l’auteur :

Si le prix d’une action d’une entreprise augmente sur quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois, un très grand nombre de personnes penseront qu’une bonne nouvelle concernant l’entreprise est tombée et décideront donc d’investir également sur cette valeur. Cet achat massif d’actions de l’entreprise aura pour conséquence d’augmenter encore plus le prix de l’action. Les investisseurs participeront alors sans le savoir à la montée du cours de bourse de l’action. Mais, étant donné que cette montée du prix de l’action est artificielle et ne reflète pas forcément la réalité économique de l’entreprise, les baleines, c’est-à-dire les très gros investisseurs institutionnels comme les fonds de placement, les fonds de pensions, les assureurs et les Hedge Funds, vendront leurs actions pour réaliser une forte plus-value. Le cours de bourse de l’action baissera alors forcément car les gros investisseurs détiennent assez d’action pour faire bouger la tendance du marché à eux seuls. Les plus petits investisseurs comme les particuliers, voyant le prix de l’action baisser de plus en plus, penseront qu’une mauvaise nouvelle s’est abattue sur l’entreprise en question, paniqueront, et se mettront à vendre massivement leurs actions. Ce qui provoquera potentiellement une plus forte baisse du cours de l’action. Les personnes qui ont acheté des actions au prix fort sans se poser de questions et qui les vendent dans la panique perdront alors beaucoup d’argent. Et vous l’aurez compris, ce scénario pourrait se répéter encore et encore.

Conclusion

Pour conclure sur ce 8ème point, on peut dire que les investisseurs qui ont conscience que le marché boursier agit de façon irrationnelle et qui sont prêts à analyser et à comprendre les valeurs sur lesquelles ils investissent, verront de belles opportunités s’offrir à eux. Ils auront donc bien plus de chances de générer des profits. Robert G. Hagstrom nous dit aussi : « Sur un océan chahuté de comportements irrationnels, les rares qui parviennent à agir rationnellement pourraient bien être les seuls survivants. »

Pen
>

Inscrivez vous à la newsletter